Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog des semelles orthopédiques. Découvrez notre avis sur les semelles KINEPOD, les semelles posturales TEDOP, les semelles actives ORTHES, les semelles proprioceptives, les semelles fonctionnelles et les semelles posturales. Nous vous conseillons aussi en matière de chaussures.

Comment remédier à une épine calcanéenne et une fasciite plantaire ?

Comment soulager une épine calcanéenne et une fasciite plantaire ?

L’épine calcanéenne (nommée aussi éperon ou épine de Lenoir) est un dépôt de calcium provoquant une protubérance osseuse sur la face inférieure de l'os du talon. Sur une radiographie, une épine calcanéenne peut s'étendre vers l'avant jusqu'à un demi-pouce. Pour confirmer l’épine calcanéenne, il faut effectuer une radiographie.

Bien que les éperons au talon soient souvent indolores, ils peuvent provoquer des douleurs au talon. Ils sont la conséquence d’une fasciite plantaire, une inflammation douloureuse de la bande fibreuse du tissu conjonctif (fascia plantaire ou aponévrose plantaire) qui longe la plante du pied et relie l'os du talon à la plante du pied. Cette structure fibro-musculaire fait partie du système suro-achilléo-plantaire.

L’aponévrose plantaire est mal vascularisée et plus élastique. Elle est sollicitée par les mouvements d’impulsion et en présence de pieds qui s’affaissent. C’est le plus souvent au niveau postéro-interne, à son insertion sur le calcanéum, que l’aponévrose plantaire présente une inflammation douloureuse. Cette douleur peut irradier vers le gros orteil. Elle est présente de façon classique lors de la pose du pied pour la première fois le matin, après le repos nocturne. Il existe une douleur palpatoire élective, relancée à la dorsiflexion du gros orteil. Les radiographies seront le plus souvent normales chez les jeunes patients sportifs, mais montreront une « épine calcanéenne » chez le patient plus âgé. Cette épine traduit une traction du fascia sur le calcanéum, mais n’est pas douloureuse par elle-même.
 

Les traitements des épines calcanéennes et des aponévrosites plantaires comprennent des semelles orthopédiques actives sur mesure, de la kinésithérapie/physiothérapie (étirements, ondes de choc…), des médicaments anti-inflammatoires et des injections de cortisone. En cas d'échec des traitements conservateurs, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

La semelle orthopédique active a différentes fonctions selon l'évolution du traitement. En stade aigu, la semelle orthopédique décharge l'épine et le talon dans sa globalité (modèle de semelles de décharge sur www.posturoshop.com). Par la suite, la semelle orthopédique active (brevetée par les laboratoires Kinépod et Orthes) corrigeront et rééduqueront le pied pour renforcer le pied.

Semelles orthopédiques Tedop avec un élément de décharge des épines calcanéennes.

Causes des épines au talon

Les épines calcanéennes se produisent lorsque des dépôts de calcium s'accumulent sur la face inférieure de l'os du talon, un processus qui se produit généralement sur une période de plusieurs mois. Les épines calcanéennes sont souvent causées par des tensions sur les muscles et les ligaments du pied, l'étirement du fascia plantaire et la déchirure répétée de la membrane qui recouvre l'os du talon. Les éperons au talon sont particulièrement fréquents chez les athlètes dont les activités comprennent de grandes quantités de course et de saut.

L’aponévrose plantaire est liée à l’hyperéversion. L’éversion prolongée du calcanéum pendant la phase d’appui intermédiaire entraîne un étirement de l’aponévrose plantaire. Si le pied ne repart pas en inversion, la tension de l’aponévrose plantaire augmente lors du décollement du talon, quand le poids du corps est concentré sur l’avant-pied et que le triceps par sa contraction exerce une traction sur le calcanéum. L’éversion excessive couplée à ces facteurs pendant la course provoque une énorme augmentation de tension qui résulte en des microtraumatismes de l’aponévrose plantaire suite à la surcharge répétitive et à l’accumulation de stress.

 

La déficience des muscles des pieds durant la marche est donc la principale raison des fasciites plantaires et des épines calcanéennes. Pour l’objectiver, il est souhaitable d’effectuer un bilan postural OPS. Ce bilan comporte une analyse podologique statique et dynamique tout en analysant la posture. Il faut savoir que le pied peut être perturbé par un trouble de la posture. Il peut aussi l’être si la chaussure est mal adaptée ou en cas d’obésité

Symptômes des épines au talon

Les éperons au talon ne provoquent souvent aucun symptôme. Mais les épines calcanéennes peuvent être associées à une douleur intermittente ou chronique lors de la marche ou de la course si l’aponévrose plantaire est en inflammation chronique. En général, la cause de la douleur n'est pas l'épine calcanéenne elle-même, mais la lésion des tissus mous qui lui est associée.

Beaucoup de gens décrivent la douleur des épines calcanéennes et de la fasciite plantaire comme un couteau ou une épingle plantée dans la plante de leurs pieds lorsqu'ils se lèvent pour la première fois le matin - une douleur qui se transforme plus tard en une douleur sourde. Ils se plaignent souvent que la douleur aiguë revient lorsqu’ils se lèvent d’une position assise prolongée.

Traitements non chirurgicaux pour les épines calcanéennes

La douleur au talon associée aux épines calcanéennes et à la fasciite plantaire (aponévrosite plantaire) peut ne pas bien réagir après le repos. Si vous marchez après une nuit de sommeil, la douleur peut empirer à mesure que le fascia plantaire s'allonge soudainement. La douleur diminue souvent au fur et à mesure que vous marchez par échauffement du fascia. Mais vous pouvez ressentir une réapparition de la douleur après un repos prolongé ou une marche prolongée.

Les traitements conservateurs sont proposés après avoir effectué un bilan postural OPS. Ce dernier pourra proposer des traitements en fonction des troubles perturbateurs analysés tels que :

La douleur au talon peut répondre à un traitement médicamenteux. Le médecin pourra effectuer de la mésothérapie ou des injections de cortisone si nécessaire.

 

Chirurgie des épines calcanéennes.

Plus de 90 % des personnes s'améliorent avec des traitements non chirurgicaux. Si le traitement conservateur ne parvient pas à traiter les symptômes de l'épine calcanéenne après une période de 9 à 12 mois, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour soulager la douleur et restaurer la mobilité. Les techniques chirurgicales comprennent :

  • Libération du fascia plantaire
  • Suppression de l’éperon

Des tests ou examens pré-chirurgicaux sont nécessaires avant d’effectuer une chirurgie, et il est important d'observer les recommandations post-chirurgicales concernant le repos, la glace, la compression, l'élévation du pied et quand placer du poids sur le pied opéré. Dans certains cas, il peut être nécessaire pour les patients d'utiliser des bandages, des attelles, des plâtres, des chaussures chirurgicales, des béquilles ou des cannes après la chirurgie. Les complications possibles de la chirurgie du talon comprennent des douleurs nerveuses, des douleurs récurrentes au talon, un engourdissement permanent de la région, une infection et des cicatrices. De plus, avec le relâchement du fascia plantaire, il existe un risque d'instabilité, de crampes aux pieds, de fractures de stress et de tendinites.

 

Prévention des épines au talon

Vous pouvez éviter les épines calcanéennes et les aponévrosites plantaires en effectuant un bilan postural OPS préventif.

Évitez de porter des chaussures avec une usure excessive sur les talons. Si vous êtes en surpoids, perdre du poids peut également aider à prévenir les épines calcanéennes.

 

 

 

-----------------------------

Découvrez les traitements orthopédiques posturaux actifs : semelles orthopédiques activessemelles orthopédiques sportsemelles posturales et proprioceptives, semelles fonctionnellesgouttières dentaires activesactivateurs dentaires pluri-fonctionnelstétines buccales activesplanches rééducatrices des yeuxactivateurs posturaux.
Pour trouver les causes des douleurs, découvrez 
l’examen de la posture OPSun bilan postural complet qui comprend un bilan podologique, une analyse de la posture, un examen du dos …


Découvrez l’avis de patients qui ont eu les traitements actifs sur le blog apod, et sur le site kinépod.
Tous les traitements posturaux standard sont accessibles sur le site posturoshop.
La formation en orthokinésie (posturologie dynamique) est accessible aux professionnels de la santé : physiothérapeutes, kinésithérapeutes, ostéopathes, médecins, coachs sportifs…Témoignages et avis sur Wanarun, blog 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
La semelle orthopédique

Bienvenue sur le blog des semelles orthopédiques, différents articles sur les types de pieds (pieds creux, pieds plats,...), la physiologie du pied, la semelle orthopédique innovante et ses fonctions, le prix, les chassures conseillées.
Voir le profil de La semelle orthopédique sur le portail Overblog

Commenter cet article
J
Efficace. J'ai eu une paire de semelles du laboratoire Orthes pour soulager l'épine calcanéenne de mon pied droit. Réglé en 3 semaines. Après j'ai porté des semelles kinépod pour que l'aponévrose retrouve son équilibre. J'ai pu recourir grâce à ces semelles orthopédiques. Je suis trop heureux d'avoir éviter l'infiltration et la chirurgie. J'ai eu mal durant 8 mois en tout. Le kiné et l'ostéo disait que c'était normal et long. Dommage qu'ils ne pensent pas à proposer ces semelles plus vite !!!
Répondre