Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog des semelles orthopédiques

Bienvenue sur le blog des semelles orthopédiques ou orthèses plantaires. Nous allons comparer la semelle orthopédique active et passive. Des conseils concernant les semelles orthopédiques ainsi que les chaussures

Une évolution technologique, la rééducation dynamique du pied (Partie 2)

 

La 1ère étape de la marche assure l’absorption des chocs et l’adaptabilité.

Avant de prendre contact au sol, le pied doit se préparer pour pouvoir absorber un éventuel choc ou s’adapter à des irrégularités du sol. Pour ce faire, l’arrière-pied se place en rotation externe (articulation sous-astragalienne en position inversée). Ensuite, du 1er contact au sol jusqu’au milieu du pas, le pied subit une rotation inverse (éversion sous-astragalienne) qui assouplit le pied. Le pied et ses trois arches (interne, externe et antérieure) s’affaissent naturellement.

 

 

image008

image010image011image012

La 2ère étape de la marche assure l’économie d’énergie !

Dès le milieu du pas, le pied doit se préparer afin de propulser en dépensant le moins d’énergie possible. Il doit commencer à entreprendre une rotation opposée (inversion sous-astragalienne) afin de rigidifier le pied lors son décollement du sol. La musculature enclenche activement un mécanisme de verrouillage passif par mise en tension des structures élastiques du pied : ligaments et fascia plantaire. Sans cette rotation externe de l’arrière-pied, le pied resterait souple et mou (déverrouillé) et la dépense d’énergie serait équivalente à celle d’une marche dans du sable sec. Cette instabilité occasionnerait une compensation par un surtravail des muscles des genoux et des hanches. Et ce sera lors d’efforts plus intenses que des pathologies apparaitront.

 

Action articulaire du pied en chaîne montante

Par ses phénomènes de rotation durant le pas, le pied oriente le membre inférieur dans des rotations qui se répercutent jusqu’au niveau du dos. Il suffit qu’une des 3 rotations du pied soit anormale pour créer un déséquilibre postural.

 

image013

 

Action en chaîne montante : un pied plat éversé occasionne une rotation interne du tibia et du fémur, ainsi qu’une antéversion de l’iliaque. Ce phénomène peut être inversé en chaîne descendante puisque le pied a aussi la fonction d’adaptateur. Une rotation interne des segments supérieurs au pied peut l’obliger à s’adapter en s’éversant. Par opposition, une rotation externe du membre inférieur engendre une inversion du pied.

 

A défaut d’avoir deux pieds symétriques, la posture se retrouve dans un équilibre précaire.  Le déséquilibre est latéral et/ou antéro-postérieur, ce qui se traduit par une posture penchée  (tout comme la tour de pise) qui nécessite beaucoup d’énergie musculaire pour ne pas s’écrouler. L’organisme doit tout faire pour tenir en équilibre dans son déséquilibre. En dynamique, l’asymétrie podale occasionne un trouble du parallélisme. La posture dévie en poussant le corps dans un trouble rotationnel (tout comme une voiture qui tire anormalement d’un côté).

 

 

image014

 

En somme, le pied est un élément fonctionnel élastique très complexe qui est activé par une musculature forte et coordonnée, une structure articulaire capable de fonctionner passivement en se tendant ou se détendant (via ses ligaments et ses fascias plantaires), et une parfaite proprioception (cutanée, musculaire et articulaire).

 

 

 

Christophe OTTE,

Orthokinésiste-Posturologue,

dipl. : podologue, orthopédiste, physiothérapeute-kinésithérapeute, ostéopathe.

Chargé de cours et de formation en Orthokinésie

 

Avis semelle Kinépod, Clinique OPS

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

La semelle orthopédique

Bienvenue sur le blog des semelles orthopédiques, différents articles sur les types de pieds (pieds creux, pieds plats,...), la physiologie du pied, la semelle orthopédique innovante et ses fonctions, le prix, les chassures conseillées.
Voir le profil de La semelle orthopédique sur le portail Overblog

Commenter cet article