Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog des semelles orthopédiques

Bienvenue sur le blog des semelles orthopédiques ou orthèses plantaires. Nous allons comparer la semelle orthopédique active et passive. Des conseils concernant les semelles orthopédiques ainsi que les chaussures

Une évolution technologique, la rééducation dynamique du pied (Partie 1)

Le soutien du pied, un bien ou un mal ?
 

 

De génération en génération, les mêmes conseils persistent ! Soutenir le pied est logique et nécessaire pour tout un chacun. Ces dernières années, la science biomécanique a fortement évoluée et s’est particulièrement intéressée au fonctionnement  dynamique du pied. Qu’en est-il donc de ce préjugé culturel, dépassé ou toujours d’actualité ?
 

 

Un peu d’histoire…
 

 

Sur les images ci-dessous, vous pouvez visualiser l’évolution du pied humain. L’empreinte de pied de notre ancêtre Laetoli (datant de +- 3,5 millions d’années) était fort proche de celle du singe, très large et très plate. Le passage de la quadrupédie à la bipédie s’est manifesté par un creusement du pied. C’est ainsi que l’empreinte de l’homme semble bien plus étroite que celle de notre ancêtre. Pourquoi le pied s’est-il cambré avec l’évolution ? Cette question resta longtemps sans réponse scientifique. Comment se fait–il que la base de sustentation du pied humain ait réduit lors du passage de la quadrupédie à la bipédie ?

Il va de soi que cette réduction de surface au sol est bel et bien un élément qui joue en défaveur de la stabilité du bipède !

 

empreintes

 

Le redressement de l’homme sur ses deux pieds a été un élément moteur essentiel pour sa locomotion. Un concept DYNAMIQUE est né. Le pied du bipède s’est creusé et a laissé place à un véritable ressort humain, capable d’assurer deux fonctions essentielles : souplesse et rigidité. Le pied n’est donc pas qu’une clé de voûte rigide comme notre culture semble nous le rappeler.
 

 

Dans sa première fonction, notre ressort humain s’aplatit souplement, tel un amortisseur de voiture, afin de s’adapter aux terrains irréguliers et d’absorber les chocs provenant du sol.

 

Christophe article image 2

 

Dans sa seconde fonction, notre pied « se creuse » et se « rigidifie » pour assurer une propulsion économique durant la marche. Dans le cas de sprinteurs, cette rigidité est essentielle. Face à l’urgence, le corps humain doit faire un choix entre les deux fonctions. Il sacrifie donc l’amortissement au profit de la performance et de l’efficacité. Les pieds se comportent alors essentiellement comme des propulseurs.
 

Christophe article image 3

 

 

L’équilibre de la posture
 

 

Nos deux pieds jouent un rôle primordial dans l’équilibre de notre posture, et ce aussi bien en statique qu’en dynamique. Tout comme les amortisseurs d’un véhicule 4X4, qui équilibrent constamment son châssis pour éviter la bascule lors de terrains accidentés, nos pieds jouent le rôle de ressorts humains pour assurer l’équilibre antéro-postérieur et latéro-latéral de notre posture.
 

 

Un mécanisme torsadé est à l’origine de la fonctionnalité du pied.
 

 

Le pied humain est comparable à une double hélice qui dissocie l’avant de l’arrière du pied. Ce phénomène de torsion est assuré par la contraction des muscles du pied qui travaillent en opposition. Ce mécanisme torsadé permet au pied d’avoir deux propriétés opposées (souplesse et rigidité). Lorsque le pied se tord dans un sens, il se rigidifie (pied creux); et lorsqu’il se détord, il se ramollit (pied plat).

image004

 

Il fonctionne un peu comme une serpillère que vous tenez dans vos deux mains. Lorsque vous la serrez fort dans un sens, la serpillère se tord et se rigidifie, et lorsque vous changez de sens de rotation, elle se détend et devient toute molle. Le pied humain fonctionne de la même manière durant la marche. Durant le pas, l’arrière pied effectue un triple mouvement d’essuie-glace (inversion-éversion-inversion) qui dirige les phénomènes de torsion du pied. Le pied peut ainsi facilement devenir  rigide (creux) ou souple (plat) selon les différentes étapes du pas.

 

Christophe article image 2

pied plat

 

Christophe article image 3

pied creux

 

image007

 

 

 

Christophe OTTE,

Orthokinésiste-Posturologue,

dipl. : podologue, orthopédiste, physiothérapeute-kinésithérapeute, ostéopathe.

Chargé de cours et de formation en Orthokinésie

 

Avis semelle Kinépod, Clinique OPS

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

La semelle orthopédique

Bienvenue sur le blog des semelles orthopédiques, différents articles sur les types de pieds (pieds creux, pieds plats,...), la physiologie du pied, la semelle orthopédique innovante et ses fonctions, le prix, les chassures conseillées.
Voir le profil de La semelle orthopédique sur le portail Overblog

Commenter cet article