Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog des semelles orthopédiques

Bienvenue sur le blog des semelles orthopédiques ou orthèses plantaires. Nous allons comparer la semelle orthopédique active et passive. Des conseils concernant les semelles orthopédiques ainsi que les chaussures

CRITÈRES D'UNE BONNE CHAUSSURE : POUR ENFANTS, ADULTES ET SPORTIFS.

CRITÈRES D'UNE BONNE CHAUSSURE :

POUR ENFANTS, ADULTES ET SPORTIFS.

 

CHAUSSURE DE VILLE :

 

La chaussure idéale se rapproche du pied nu.  Elle doit juste protéger le pied contre les chocs (table, …), contre les sols agressifs et contre les variations de températures extrêmes.

 

 

LA CHAUSSURE IDÉALE DOIT ETRE : 

  

• légère avec une semelle externe plate (sans talon et d’une épaisseur de 0,5 à 1 cm afin de protéger le pied),

• fermée au coup de pied (lacets, velcro ou lanières),

• avoir une semelle externe flexible (idéal en caoutchouc)

• avec un contrefort solide à l’arrière du talon (afin d’éviter que le pied ne glisse latéralement sur la semelle externe de la chaussure). Il ne doit en aucun être rigide au risque de fixer le talon alors qu’il doit effectuer des rotations pour assurer une parfaite fonction du pied.

 

 

 

 

 

• avoir une semelle externe aussi large que votre pied (au talon, au médio-pied et à l’avant-pied) :

  • vérifiez que la chaussure n’est pas trop étroite par rapport à votre avant-pied et votre médio-pied. N’hésitez pas à comparer (par mesure) la largeur de votre pied avec la largeur de votre chaussure (à l’avant du pied et au milieu du pied).  

 

JB Rodde

 

  • évitez les chaussures trop larges, elles augmentent les bras de levier et réduisent la mobilité du pied.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conseils :

  • Si vous portez des chaussures à talon depuis longtemps, essayez de descendre progressivement la hauteur des talons.

 

  • Si vous devez porter des chaussures à talons hauts régulièrement pour votre travail, alternez des chaussures avec différents talons et revenez au port de chaussures plates en dehors du travail (et à pieds nus à la maison).

 

 

Il existe à ce jour des marques qui proposent des talons interchangeables. Il est ainsi plus facile d’aller au travail avec un talon plat et de changer de hauteur de talon arrivé au travail.

 

Daniela Bekerman

http://www.ecouterre.com/wp-content/uploads/2011/07/daniela-bekerman-ze-o-ze-modular-shoe-3-537x402.jpg

Tanya Heath Paris

 

 

 

  • A la maison, il est recommandé de marcher pieds nus ou avec de fins chaussons fermés à l’arrière du pied. Il faut bannir les sandales et les pantoufles ouvertes à l’arrière-pied. Elles demandent un agrippement des orteils et rendent le pied instable. Evitez aussi les sandales avec des renforts qui soutiennent la voûte plantaire. Les soutiens de voûtes « passifs » empêchent le mouvement fonctionnel du pied et occasionne une diminution du travail des muscles des pieds. Il en est de même en été pour l’extérieur. Ce type de chaussures n’est pas adapté pour la marche.

 

 

  • Pour les personnes souffrant de métatarsalgies (douleur sur les os des avant-pieds), il est préférable de porter des chaussures plates avec une épaisseur de semelle à l’avant-pied d’au moins 1cm. 

 

  • Bien que les chaussures paraissent généralement fort confortables dès l’achat, cela ne veut pas dire que vous pouvez en faire un usage intensif sans préparation. On recommande d’y aller progressivement pour laisser le temps à la nouvelle chaussure de se former à votre pied …et à vos articulations de s’habituer à la nouvelle chaussure!

 

  • Si vous avez une limitation d’amplitude de la cheville et que la position du pied nu à plat sur le sol vous fait mal, il est conseillé de demander l’avis d’un professionnel de la santé. Il faut vérifier si la cause de cette gêne fonctionnelle est musculaire ou articulaire.

 

 

CHAUSSURES POUR ENFANT :

 

De génération en génération, les mêmes conseils persistent ! Soutenir le pied est devenu logique et nécessaire pour tout un chacun. Mais est-ce vraiment le meilleur pour nos enfants ?

Il faut savoir qu’un enfant qui commence à marcher n’a pas la musculature suffisamment développée pour accomplir les prouesses des adultes. Et c’est bien normal ! La musculature des pieds de l’enfant va s’affiner et se développer jusqu’à 8 ans. C’est pourquoi, il est inutile de soutenir le pied de l’enfant et de maintenir ses chevilles. Soutenir et maintenir, c’est empêcher les muscles de se développer correctement.

Pour assurer un développement normal des muscles des chevilles et des pieds, il est conseillé d’éviter les chaussures à tiges montantes qui fixent les chevilles et les semelles de soutien de voûtes qui limitent les mouvements des pieds. Ces éléments de maintien (tiges montantes et voûtes artificielles) gênent le développement naturel des muscles souteneurs des voûtes plantaires et des muscles stabilisateurs des chevilles. C’est en grande partie à cause de ces soutiens que 80% de la population a des pieds plats.

La chaussure idéale « ENFANT » doit respecter les critères d’une chaussure de VILLE « adulte ». Elle doit avoir une semelle externe la plus fine possible.

A EVITER :

- Une semelle externe épaisse et rigide

- Une tige haute (soutien de la cheville)

- Un soutien de la voûte interne

- Les chaussures trop larges

            

Voici un exemple de chaussures idéales pour enfant :

Puma Lyla Seq Inf

 

A la maison, privilégiez la marche « pieds nus » ou des chaussons très fins avec antidérapants ou des chaussettes avec antidérapants.

                    Chausson Babylight Décathlon                

Chaussette antidérapante

 

CHAUSSURES DE SPORT :

 

• La durométrie (dureté) de la semelle externe est importante en fonction de votre poids. Certaines marques offrent un choix de durométrie (dureté de semelle) selon le poids du sportif et selon le terrain de course (bois, route). Il est essentiel d’éviter les semelles externes molles. Alors  même qu’elles procurent une sensation de confort, elles rendent instables et désorganisent la coordination proprioceptive et musculaire de vos pieds.

• Après environ 400-500 km, la plupart des chaussures sont trop usées pour bien prévenir les blessures d’usure.  

• Privilégiez l’achat de chaussures à axe droit. Cette chaussure respecte en général la largeur de votre pied. La chaussure à axe courbe est une chaussure en majorité, constituée,  d’une semelle externe plus étroite que la largeur réelle de votre médio-pied.

                                           

Axe courbe

 

Axe droit    

 

Assurez-vous donc que la largeur du milieu de la semelle externe est équivalente à celle de votre pied.

 

 

www.cliniqueops.com

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

La semelle orthopédique

Bienvenue sur le blog des semelles orthopédiques, différents articles sur les types de pieds (pieds creux, pieds plats,...), la physiologie du pied, la semelle orthopédique innovante et ses fonctions, le prix, les chassures conseillées.
Voir le profil de La semelle orthopédique sur le portail Overblog

Commenter cet article